Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Myrmecophilie : observation des fourmis dans les Pyrénées Orientales (66)

Myrmecophilie : observation des fourmis dans les Pyrénées Orientales (66)

photos et vidéos de fourmis par Claude Lebas. Inventaire de fourmis et actualités liées aux fourmis.


Microgyne et macrogyne

Publié par LEBAS sur 12 Août 2017, 13:32pm

Chez quelques espèces, le mode de fondation peut différer et la taille est reines ( gynes) en être la cause.

Chez Myrmica ruginodis, une macrogyne ( la forme la plus usuelle) essaime et à la suite des accouplements va fonder de  manière claustrale ou semi claustrale. C'est à dire que parfois il lui faudra sortir de sa cachette pour se nourrir, l'hydrolyse des muscles alaires n'étant pas suffisantes pour ses apports lipidiques.

 Des petites reines ( gynes) mycrogynes sont parfois conçues et ne vont jamais essaimer. L'accouplement sera intranidal ( dans le nid) et les filles resteront dans le nid mère. Pour sortir elles vont pratiquer la division par bouturage et  être accompagnées d'un cortège d'ouvrières (des soeurs).

 La différence est la taille de ces reines. Le pronotum est plus petit.

macrogyne Myrmica ruginodis

comparaison des thorax ( mesosoma)

lire à ce sujet une présentation d'Alain Lenoir : microgynie

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents